LE GRAND ORAL « PRENEZ LA PAROLE »

Qui n’a pas en tête des discours à l’Américaine de certains patrons comme Steve Job (Apple) ou Mark Elliot Zuckerberg (Facebook) ?

Particulièrement à l’aise sur scène, ils se déplacent et parlent avec fluidité, conviction pour capter leur public.

MICROMais ne croyez pas que tout était forcément acquis au départ…

En effet, pour bon nombre d’orateurs, des séances de coaching sont passées par là !

N’avez-vous pas en mémoire une personne par exemple, un personnage politique qui aurait développer son aisance à l’oral au cours du temps ?

Longtemps laissée pour compte au profit de l’écriture, la prise de parole en public devient importante en France.

Les chefs d’entreprise, les managers mais aussi des étudiants et bientôt des lycéens ont besoin de s’adresser efficacement à un public

  • Vendre un nouveau produit auprès de ses équipes commerciales,
  • Convaincre des financeurs à rentrer au capital de sa société,
  • Gagner des voix à l’occasion d’une élection (entreprises, associations, scrutins),
  • Convaincre un jury lors d’une soutenance de thèse ou d’oral d’examen.

Une présentation orale (courte ou longue) doit capter l’attention et convaincre son public

Un exercice qui pourrait être facile pour certains extravertis mais qui est un vrai calvaire pour les timides !

Dans les deux cas, il est conseillé de travailler sur des points essentiels :

  • Les extravertis auront sans doute besoin de structurer leur discours et de canaliser leur énergie comportementale pour optimiser l’impact auprès de leur public
  • Les timides devront apprendre eux à libérer leur parole en prenant confiance et conscience de leur potentiel dans un premier temps puis en travaillant sur le contenu et le comportement

 Une fois les barrières franchies, que de satisfaction !

Vous voulez vous tester ?

 

 

 

 

Related post